les priorités d’Orange Madagascar pour le développement de l’éducation

Les priorités d’Orange Madagascar pour le développement de l’éducation

  • Accompagner et former à l’utilisation des TIC pour réduire la fracture numérique
  • Améliorer l’accès à l’éducation
  • Renforcer les capacités des enseignants 

Les projets en cours :

IFADEM : faciliter la formation des  500 enseignants de la région d’Amoron’i Mania à travers l’utilisation des TIC

Le projet IFADEM à Madagascar, piloté par l’AUF (Agence Universitaire de la Francophonie) a pour objectif l’encadrement pédagogique à distance des maîtres d’écoles dans les zones rurales désenclavées.Orange Madagascar, dans sa démarche RSE, a placé le développement de l’éducation parmi ses axes prioritaires pour l’année 2012. La réalisation du projet IFADEM à Madagascar est d’ailleurs appuyée de près par la R&D d’Orange Labs. C’est un projet pilote d’apprentissage mobile à Madagascar dont les objectifs sont de : 

  • Renforcer l’encadrement pédagogique à distance des enseignants en poste pendant leur parcours de formation en intégrant des technologies innovantes
  • Assurer une communication permanente et réduire l’isolement des apprenants pendant les périodes d’autoformation 
  • Faciliter l’exploitation, par les instituteurs, des fichiers sonores intégrés dans les livrets de la formation 
  • Favoriser la création d’une communauté d’enseignants et d’une communauté de tuteurs en leur permettant de rester en  contact permanent 
  • Sécuriser physiquement les transactions financières engendrées par les activités IFADEM grâce à Orange Money

SFCG (Search For Common Ground) pour faciliter la cohésion sociale et la rsolution pacifique des conflitsà travers des émissions radiophoniques en direct

Une nouvelle collaboration est née entre Search for Common Ground (SFCG) et Orange Madagascar afin de convenir de la mise en place d’un numéro vert dédié aux émissions radiophoniques qui renforcent la cohésion sociale et la résolution pacifique des conflits.

Dans le cadre du projet « La promotion de la cohésion sociale à travers les media à Madagascar », financé par l’Union européenne, SFCG produit deux émissions radiophoniques qui promeuvent les droits de l’homme et l’éducation civique. « Tokontany Iraisana », un programme d’analyse, et « Vohidrazana », un feuilleton radiophonique sont diffusées sur 25 radios dans 7 régions du pays. Cette semaine, SFCG lance un radio magazine de jeune « Vina Iombonana », afin de renforcer la cohésion sociale dans 25 Fokontany d’Antananarivo en partenariat avec l’UNICEF.

Grace à ce partenariat avec Orange, les auditeurs de ces émissions pourront émettre leurs avis en appelant ou en envoyant un SMS au 0323203230, opérationnel depuis le 09 avril dernier, et bientôt au 0323203231. Les communications seront gratuites pour les abonnés Orange mais payantes pour les autres opérateurs. Cette initiative permettra aux auditeurs de participer activement dans les émissions de SFCG et ainsi améliorera leurs impacts.

CNPC la continuité du projet « Gouvernance par le Mobile » initié par le PNUD

Suite à la mise en place du projet «  Gouvernance par le mobile » avec le PNUD qui a permis au participant inscrit d’avoir accès régulièrement à une série de questions via SMS ainsi qu’à un service d’appel hotline également accessible via le 351, Orange Madagascar continue ainsi de soutenir le Consortium National pour la Participation Citoyenne (CNPC), qui prend le relais sur la gestion de ce projet.
Le projet consiste à collecter les préoccupations des jeunes de 15 à 24 ans via SMS, en vue de les traduire en stratégies et plans d'actions adéquats.
Il a pour but de soutenir la participation des jeunes aux discussions concernant le développement à Madagascar aussi bien par le biais de communication traditionnelle notamment par la radio que par le biais des nouvelles technologies dont le téléphone portable.

           

En parallèle, le projet uReport prévu être développé avec l’UNICEF rejoint également les mêmes préoccupations. 

CNAM : faciliter l’utilisation des TIC aux auditeurs qui poursuivent leurs études grâce à la formation à distance dispensée par le CNAM

Le CNAM Antananarivo se spécialise dans les Formations Ouvertes à Distance et travaille en réseau avec La Réunion, Paris et autres Centres Régionaux de France d’où la nécessité pour ses auditeurs (étudiants) de télécharger des cours, participer aux forums et se documenter en ligne.

 

Dans le cadre du partenariat RSE avec Le CNAM, l’offre internet 4G CNAM est créée afin de répondre aux besoins de connexion de ses auditeurs.

les priorités d’Orange Madagascar pour le développement de l’éducation
les priorités d’Orange Madagascar pour le développement de l’éducation