Tuberculose : près de 30 000 cas dépistés en 2014

Tuberculose : près de 30 000 cas dépistés en 2014

Société | 18/03/2015

La tuberculose demeure un problème de santé publique majeur à Madagascar. En 2014, le nombre de cas de tuberculose dépistés, toutes formes confondues est de 28 692, contre 27 585 en 2013, soit un taux d’accroissement de 3%. Quant aux résultats de traitement sur les malades notifiés en 2013, le taux de succès au traitement est de 82,40%, ce qui est en dessous de l’objectif de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui est de 85%. Le taux perdu de vue est de 8,89%, tandis que le taux d’échec au traitement est de 0,75%.

Ce résultat couplé avec un faible taux de détection de la tuberculose, les partenaires estiment que la grande île a besoin de nouvelles stratégies afin d’améliorer la réussite du traitement  ainsi que le dépistage.

La lutte contre la tuberculose est l’affaire de tout un chacun, le ministère de la Santé publique a lancé un appel solennel à tous les membres du Gouvernement, pour une collaboration étroite, en vue de soutenir les efforts déjà déployés dans cette lutte à Madagascar.

À Madagascar, 92% de la population vivent en dessous du seuil de pauvreté selon la Banque Mondiale. Plus de quatre millions de personnes sont touchées par l’insécurité alimentaire. La nourriture constitue ainsi la principale dépense de plus d'un tiers des ménages dans le pays.

À titre d’information, l’on sait que la malnutrition est un facteur de risque qui prédispose une personne à développer la maladie, tandis que la tuberculose entraine souvent le patient vers une malnutrition aigüe ainsi que des carences en micronutriments. Plus de la moitié des patients tuberculeux souffrent de malnutrition aigüe à leur admission au centre de santé. De plus, l’insécurité alimentaire peut être une barrière importante pour avoir accès et adhérer tout au long du traitement.

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM), en étroite collaboration avec le Programme national Tuberculose, contribue à la lutte contre la tuberculose à Madagascar à travers le programme « alimentation sur ordonnance ». Ce programme, mis en œuvre dans les régions les plus affectées par l’insécurité alimentaire, est intégré au sein des centres de dépistage et de traitement de la tuberculose du Ministère de la Santé, et vise à améliorer le taux de réussite du traitement et à diminuer le nombre de patients qui abandonnent le traitement.

Cette intervention cible près de 39,000 bénéficiaires dans plus de 60 centres dans le sud de Madagascar et les quartiers urbains défavorisés. 

À noter que la Journée mondiale de la Tuberculose sera célébrée le 24 mars avec comme thème de la journée « atteindre les trois millions : atteindre, traiter et guérir ». Ce message offre une responsabilité partagée pour atteindre l’objectif « vers un monde sans tuberculose », selon le ministère de la Santé publique.

LDV

à lire aussi

Bannière et bloc de droite par défaut

La G4rantie 4G d'Orange

Bannière et bloc de droite par défaut