RSS, pour une stratégie efficace liée au développement

RSS, pour une stratégie efficace liée au développement

Madagascar | 13/09/2017

IVATO- 12/09/2017 - Initiée avec l’appui de la Communauté internationale, la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) à Madagascar entrera incessamment dans sa phase de mise en oeuvre à travers celle du Plan National de la RSS. En effet, après l’adoption du document y afférant, les piliers de la réforme tels qu’ils ont été définis dans la Lettre de Politique Générale de la RSS se chargeront, chacun en ce qui le concerne, de la conduite de la réforme du secteur de la sécurité au sein de leurs domaines respectifs.

Au niveau national, la réforme se fera sous la responsabilité de la nouvelle structure de coordination de la RSS qui prendra le relais du Comité Technique de Coordination (CTO-RSS). Dans cette perspective, le Président de la République a procédé au lancement officiel de la mise en oeuvre de la RSS lors d’une cérémonie au CCI Ivato cet après-midi, en présence des membres du Gouvernement, des membres du Corps diplomatique, des partenaires techniques et financiers, des organisations internationales et institutions spécialisées (Nations Unies, Union Africaine, Union Européenne, OIF, SADC), ainsi que toutes les parties prenantes au processus : CTO-RSS ; institutions, ministères et entités en charge des piliers.

Dans son discours, le Président de la République a affirmé que l’insécurité a existé depuis toujours et maintenant, il est partout. « L’Etat devrait mettre en place son autorité, avoir une justice forte acceptée par la population pour aboutir à une paix sociale afin de ne pas empêcher le développement » Pour ce faire, le Président fait appel à tout le monde, sans exception, à lutter contre la corruption, à trouver les voies et moyens pour parvenir à la paix sociale. « Tout vient de nous, les malgaches, et nous devrions mener cette lutte ensemble pour le changement, pour une meilleure santé, un meilleur enseignement et une meilleure productivité agricole » a-t-il lancé.

Ainsi, les forces de l’ordre seront dotées de matériels selon le budget de l’Etat et dans quelques mois, il y aura des résultats, avec l’aide des institutions internationales et des organismes concernés qui oeuvrent pour la paix à Madagascar. Un nouveau concept de sécurité sera mis en place pour aider la population car le Haut Conseil de la Défense Nationale sera mis en place sous la responsabilité du Président de la République et un Coordonnateur a été nommé.

Un document des plans stratégiques a été remis au Président de la République par le Premier ministre, Olivier Mahafaly, dont le contenu présente les réformes et le cadre constitutionnel sur la Sécurité, en parallèle avec la politique de développement. Tout se base sur les 8 piliers, dont, l’Armée, la Police, la Gendarmerie, la Justice, l’Administration territoriale, les services de renseignements et la société civile.

Devant la presse, le Président a expliqué la mise en place d’une police républicaine pour protéger la population et ses biens. Il sera alloué un fonds public dans le budget de l’Etat, certes, insuffisant, a-t-il reconnu, mais qu’il faut augmenter car il est nécessaire d’investir dans la paix et la sécurité, les partenaires financiers et les institutions internationales nous soutenant aussi pour l’achat des matériels, en l’occurrence, le Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix qui consacre 16 millions de dollars dans plusieurs secteurs. Le Chef de l’Etat a conclu par un appel aux compatriotes « c’est à nous citoyens de dénoncer la corruption sous toutes ses formes ».

à lire aussi

Bannière et bloc de droite par défaut

.

Bannière et bloc de droite par défaut