Le point sur l’accueil du Sommet de la Francophonie à Antananarivo

Le point sur l’accueil du Sommet de la Francophonie à Antananarivo

Interview | 13/10/2016

Antananarivo accueillera du 22 au 27 novembre 2016, l’un des plus grands événements jamais organisés à Madagascar. Le 16ème Sommet de la Francophonie. Des Chefs d’Etat ou de Gouvernement, et des délégations issues des 80 pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) sont attendus. Ils seront près de 3.000 personnes. Ce qui nécessite une organisation d’orfèvre, tant en matière de sécurité, de transport, que d’hébergement. Les infrastructures d’accueil seront-elles prêtes à temps ? Mamy Rajaobelina, délégué général du comité d'organisation du Sommet de la Francophonie balaie les doutes d’un revers de main. Au 31 octobre, tout sera fin prêt. Mamy Rajaobelina répond aux questions de Orange actu – www.orange.mg.

A un mois et demi du Sommet de la Francophonie, diriez-vous que Madagascar est prêt pour le grand rendez-vous ? Où en sommes-nous actuellement avec les infrastructures et les autres travaux et préparatifs?
M.R : Nous serons prêts. Toutes les infrastructures  seront livrées à la fin de ce mois d’octobre. L’hôtel sera livré à son gestionnaire qui est le Sheraton à partir du 01er novembre. Les routes, et le village de la Francophonie seront livrés à la fin de ce mois. Tout sera livré à la fin de ce mois. Au Centre de la Conférence, nous sommes actuellement en train de construire la salle plénière, ce qu’on appelle  le « 1+4 », pour les Chefs d’Etat avec chacun ses 4 accompagnateurs. La livraison sera faite dans deux semaines. L’aménagement intérieur commencera le 02 novembre. Les micros, les lumières, tout sera prêt au 15 novembre.

La question de sécurité est un point primordial lors des grands rendez-vous internationaux comme le Sommet de la Francophonie. Y-a-t-il des dispositifs spéciaux pour la protection rapprochée des VIP et pour la  sécurisation en général ? 
Chaque chef de délégation vient avec sa garde rapprochée. Ils auront droit à un certain nombre de gardes que je ne dirai pas parce que cela relève des mesures de sécurité. Globalement on va déployer pour le Sommet de la Francophonie un peu moins de 6000 hommes sur toute la ville. Les hôtels seront sécurisés en matière de détection d’armes, de métaux, d’explosifs et même de radioactivité. Pareil pour le Centre de conférence. Ce sera le même dispositif. Le personnel militaire, les agents de la gendarmerie et de la police ont été formés par des experts étrangers et malgaches pour ce genre d’activités, qui n’est pas très commun, mais ils se modernisent également.

En matière d’hébergement, combien d’établissements  hôteliers sont disponibles pour accueillir les délégations ? 
5 hôtels, dont le Sheraton,  seront réservés aux Chefs de délégation à savoir les Chefs d’Etat,  les Monarques et les chefs de gouvernement. D’autres hôtels en ville sont réservés aux délégations.

En matière de communication et pour les couvertures médiatiques de l’évènement, les journalistes sont-ils sûrs de pouvoir couvrir le Sommet, et de trouver les informations qu’ils recherchent ?
400 journalistes locaux et internationaux seront à Antananarivo  pour couvrir le Sommet de la Francophonie. L’espace réservé à la presse sera agrandi pour permettre aux journalistes de  bien faire leur travail et assurer la couverture. 

Que se passera-t-il vraiment pendant le Sommet de la Francophonie, et quels acteurs y participeront ?
Le  premier évènement est l’ouverture du village de la Francophonie, le 21 novembre 2016. La réunion du Comité permanent de la Francophonie, à laquelle participent les ambassadeurs se déroulera le 22 novembre. La Conférence ministérielle de la Francophonie aura lieu à partir du 23 novembre. Le Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement   de la Francophonie se déroulera les 26 et 27 novembre 2016. Les conférences qui vont se dérouler entre le 22 et le 26 novembre sont des réunions préparatoires  des résolutions que vont voter les Chefs d’Etat et de gouvernement à partir du 26 novembre.

Mis à part les évènements dans le cadre du Sommet, y aura-t-il d’autres activités pour la promotion de Madagascar  pendant ce grand rendez-vous? 
Ce sera au village de la Francophonie à Andohatapenaka. Ce sera vraiment l’occasion de montrer aux 79 autres pays qui seront là, qui nous sommes, quelles opportunités d’affaires et d’investissements pourraient se faire à Madagascar. C’est une des grosses retombées que nous attendons de ce Sommet.

Le mot de la fin  monsieur le Délégué Général.
J’espère  qu’il y aura moins de sceptiques. Depuis tout ce temps qu’on entend les critiques pour dire que cela ne va pas se passer, maintenant que vous voyez ce qui se fait.  Le Sommet de la Francophonie va se faire, du 22 au 27 novembre, et dans les normes internationales, aussi bien au niveau de l’hébergement, que de la sécurité,  que des déplacements, etc…

Propos recueillis par ZHN

à lire aussi

Mandam

La G4rantie 4G d'Orange

Bannière et bloc de droite par défaut