Le nouveau pont de Kamoro inauguré

Le nouveau pont de Kamoro inauguré

Madagascar | 17/07/2017

Le nouveau pont de Kamoro, construit en l’espace de deux ans, est officiellement fonctionnel depuis ce 17 juillet. Disposant d’une double voie, il cohabite avec l’ancien qui est maintenant presque centenaire. « Les deux ouvrages symbolisent le passé et l’avenir car nous ne devons pas ignorer ce qui a été fait en écrivant l’histoire de l’émergence de notre pays », a déclaré le Président de la République lors de l’inauguration de ce bel ouvrage, voué à la durabilité, et qui contribuera à fluidifier toujours davantage la communication avec l’Ouest et tout le Nord de Madagascar. Le nouveau pont de Kamoro, situé au PK 406,300 sur la Route Nationale 4, a été construit dans le cadre du Projet d'Urgence pour la Préservation des Infrastructures et la Réduction de la Vulnérabilité (PUPRIV), sur financement de la Banque Mondiale. Lors de la cérémonie, le Chef de l’Etat était notamment entouré du Premier Ministre Olivier Mahafaly, du Ministre des Travaux publics, Eric Razafimandimby, de la Responsable des Opérations de la Banque Mondiale à Madagascar et aux Comores, Coralie Gevers, et de l’Ambassadrice de France, Véronique Vouland-Aneni.

Pour le Président Rajaonarimampianina, l'inauguration du nouveau Pont de Kamoro est un évènement important, non seulement pour la population d'Ambondromamy, mais pour tout le peuple
malgache car il s'agit de la troisième réalisation de grande envergure effectuée dans la Région après l'opération « Zéro nid de poule » et le pont de Betsiboka. Ce sont autant de projets qui témoignent de la qualité des travaux réalisés. « Le pont de Kamoro a été réalisé en deux ans, c’est une prouesse technologique, mais la reconstruction du pays demande du temps, de la patience et du travail. Aujourd’hui, nous avons démontré, avec nos partenaires, que nous pouvons travailler vite, et bien. Que ceux qui s’évertuent à déstabiliser le montrent aussi s’ils en sont capables », a déclaré le Chef de l’Etat. Il a tenu à remercier tous les partenaires techniques et financiers, en tout particulier la Banque Mondiale et l’entreprise EIFFAGE, ainsi que tous ceux qui ont travaillé sur ce projet. « Ce grand ouvrage est important à plus d’un titre, notamment parce qu’il s’inscrit dans le cadre des projets structurants qui reflètent l’inclusivité, important aussi pour la réconciliation nationale car un pont est toujours le symbole du trait d’union entre le passé et l’avenir. C’est à l’image de notre vision, de notre volonté d’avancer. Nous avons maintenu le passé en assurant la maintenance de l’ancien pont, un véritable monument historique, mais avons aussi construit ce pont qui est le symbole de tout ce que nous allons réaliser dans tout le pays. En très peu de temps nous avons pu le réaliser, et ce sera ainsi pour d’autres projets », a fait remarquer le Président de la République. Il a annoncé par la suite que le projet énergétique sera encore plus important, mais « il faut procéder par étape, s’armer de patience, retrousser les manches pour travailler plus vite, et aller plus loin, dans la cohérence », a-t-il fait remarquer. Ensuite, à l’endroit de l’Ambassadrice de France, il a souligné que « le pont de Kamoro est le symbole du savoir-faire français. C’est le fruit de la coopération que nous souhaitons renforcer, car la France est bien présente à Madagascar ».

Le nouveau pont de Kamoro fluidifiera davantage l’accès vers Mahajanga et toute la partie Nord de la Grande Île. L’ancien pont, réhabilité, a acquis une nouvelle longévité, tout en étant un monument historique. Les travaux de construction ont été assurés par le Groupe EIFFAGE TP durant 24,5 mois, depuis le 8 Juin 2015, pour un montant de 46.225.614.017,74 MGA. Le nouveau pont, d’une longueur de 265,50 mètres, dispose de deux voies. Tout comme l’ancien, il est prévu être plus que centenaire, dans un pays moderne et prospère. La reproduction du pont de Kamoro sur l’un des nouveaux billets de banque, mis en circulation à partir de ce 17 juillet, met en exergue l'importance de cette nouvelle infrastructure pour la vie de la Nation, et qui constitue une fierté nationale. En ce qui concerne les nouveaux billets de banque, le Chef de l’Etat a dénoncé, lors de la cérémonie à Kamoro, l’action des arnaqueurs, et a déclaré que les anciens billets gardent toujours leur pouvoir libératoire, jusqu’à nouvel ordre.

à lire aussi

Bannière et bloc de droite par défaut

La G4rantie 4G d'Orange

Bannière et bloc de droite par défaut