Madagascar - un pays à fort potentiel économique

Madagascar - un pays à fort potentiel économique

Economie | 21/03/2017

Dans le cadre du Forum International Afrique Développement (FIAD), le ministre de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé, Chabani Nourdine était en déplacement à Casablanca, au Maroc les 16 et 17 mars derniers.

Organisée par le groupe Attijariwafa bank, ce forum portait sur « les nouveaux modèles de croissance inclusive en Afrique ». Il a permis aux pays participants de mettre en avant ses potentialités, ses stratégies de développement, ses projets d’investissements ainsi que les avantages fiscaux donnés aux investisseurs.

Pour sa cinquième édition, le Forum International Afrique Développement a réuni cette année près de 2400 personnalités, s’agissant entre autres de représentants politiques, gouvernementaux, haut-fonctionnaires, présidents de Chambres de Commerce, agences de promotion des investissements mais également d’entreprises et opérateurs économiques engagés en Afrique…Dire l’importance de l’événement auquel donc 34 personnalités publiques et privées de Madagascar ont participé.

Pour Madagascar, pour le ministre de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé  en particulier, ce forum a été une fois encore une occasion pour démontrer les potentiels de Madagascar en création de valeur ajoutée, et de préciser que le moment était venu d’investir, en parlant des axes de développement prôné par le Plan National de Développement (PND) ainsi que des mesures incitatives et des facilitations existantes pour les futurs investisseurs.

L’engouement des investisseurs pour Madagascar s’est effectivement fait ressentir lors du Business to Government (B2G) auquel Chabani Nourdine a pris part, et durant lequel il a pu engager des discussions avec plusieurs grandes entreprises fortement intéressées par le potentiel économique de Madagascar (ACCOR, Homlarco, Alliance…)

Le ministre de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé, à la tête de la délégation malgache, a également profité de son séjour pour visiter la SOMACA, une usine de construction automobile Renault qui a présenté une biographie de l’usine. On y a parlé des productions faites par l’entreprise ainsi que de la fusion réussie entre l’Etat Marocain et les entreprises privées de grandes envergures telles que Renault, exemple à suivre pour Madagascar.

« Mission Accompli », c’est ce que l’on peut dire de la participation de Madagascar à ce Forum : Madagascar y a été vu comme un pays à fort potentiel économique, et beaucoup d’opérateurs de par le monde veulent désormais prendre part au développement du pays. Tous ces marchés potentiels nous mèneront à l’industrialisation de notre pays, moteur, rappelons-le,  de croissance.

à lire aussi

Bannière et bloc de droite par défaut

.

Bannière et bloc de droite par défaut