L’approvisionnement en électricité en province priorisé

L’approvisionnement en électricité en province priorisé

Economie | 15/02/2017

Il n’y a pas lieu de black-out comme ce qui a été martelé ces derniers temps. La coupure qui est survenue à Ambositra était due à un approvisionnement en gasoil. Le problème a été solutionné depuis la fin de la semaine dernière. C’est ce qu’affirme la Jirama dans un communiqué.

 

Pour rappel, la ville d’Ambositra était privée d’électricité durant toute la nuit du samedi 11 février. Le courant n’a été rétabli que le dimanche à 6 h du matin. Auparavant, les coupures électriques pouvaient durer jusqu’à 16 heures par jour à Ambositra.

 

À Mahajanga, l’approvisionnement en électricité a rencontré d’importantes perturbations en raison d’une panne importante du groupe principal qui alimente la ville. Les pièces ont été livrées dans la cité et les techniciens de la Jirama sont à pied d’œuvre pour effectuer les travaux dans les plus brefs délais, souligne-t-on. Quand le montage sera effectif d’ici quelques jours, le problème sera résolu, précise la compagnie d’eau et d’électricité.

 

Par ailleurs, à Antsiranana, l’approvisionnement en gasoil a également été perturbé. À cause de la montée des eaux, les camions transportant les carburants étaient bloqués entre Antsohihy et Port berger. Aussi, seuls 3 mW ont été disponibles dans la capitale de la région Diana ce qui a entraîné d’importantes coupures de courant. L’approvisionnement en gasoil a été rétabli, soutient la Jirama.

 

Selon la compagnie d’eau et d’électricité, la situation dans les villes de province est aussi prioritaire que celle du réseau interconnecté d’Antananarivo (RIA). L’on sait que seuls le RIA, Fianarantsoa et Toamasina fonctionnent à l’énergie hydroélectrique à l’heure actuelle. Le reste de la Grande île est alimenté en énergie thermique.

 

Garantir l’approvisionnement en électricité en province fait aujourd’hui partie des priorités de la compagnie d’eau et d’électricité. En effet, le réseau interconnecté d’Antananarivo n’a plus un besoin pressant de carburant grâce aux puissances de l’hydroélectricité disponibles. Aussi, il sera affecté aux villes dans les autres régions de Madagascar.

 

Faut-il noter que sur le long terme, il est primordial de repenser à la politique énergétique à adopter dans ces villes de la Grande Ile. À moyen terme, les générateurs au gasoil devraient être adaptés pour fonctionner au fioul lourd.

 

« Des appels d’offres devraient être lancés incessamment pour la fourniture en énergies renouvelables des grandes villes de province (prioritairement : Mahajanga, Antsiranana, Morondava, Toliara) afin de mettre très rapidement à disposition de nos clients de province une puissance suffisante, et ainsi, espérons-le, mettre fin aux problèmes de délestage à un coût beaucoup plus adapté à la situation économique de la Jirama », peut-on lire dans le communiqué de la Jirama.

 

LDV

à lire aussi

Bannière et bloc de droite par défaut

.

Fête de la musique