Un don de 28 millions USD en engins, véhicules et équipements pour le BNGRC

Un don de 28 millions USD en engins, véhicules et équipements pour le BNGRC

Madagascar | 14/07/2017

La Corée du Sud a offert un don composé d’engins, véhicules divers et différents équipements, avec leurs lots de pièces rechanges, d'une valeur de 28 millions de dollars. Ce don est destiné au BNGRC, dans le cadre du projet de mise en place des Centres de Gestion des Risques et Catastrophes, au niveau des 22 Régions. Ce don est arrivé, et il a été remis officiellement au Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, par le Chargé d’Affaires de la Corée du Sud, Pil-Woo Kim, le 13 Juillet 2017.

Il s'agit de 22 pelles hydrauliques, 22 tractopelles, 22 camions-benne, 22 ambulances, 22 véhicules pompiers, avec bras élévateur, 22 motopompes de grande capacité, et 11 postes de commandement et cliniques mobiles. C'est le fruit d'un processus impulsé par le Chef de l’Etat et avec ces engins et équipements, Madagascar pourra mieux gérer et réduire les risques engendrés par les catastrophes naturelles, pour préserver les vies humaines, ainsi que pour prévenir les destructions matérielles. Le Chargé d’affaires de la Corée du Sud a souligné que la technologie et le savoir-faire coréens vont contribuer à rendre la vie du peuple malgache plus sûre et plus développée. La Corée du Sud souhaite ainsi partager ses expériences de développement, raison pour laquelle une ambassade a été mise en place à Antananarivo en juillet de l'an dernier. 

Depuis lors, les deux pays se sont fortement engagés dans beaucoup d'autres projets. Un centre d'accès à l'information a, par exemple, été ouvert par la Corée du Sud au sein de l'Ecole Supérieure Polytechnique d'Antananarivo en mars 2016. De même, des matériels et des équipements informatiques ont été remis aux Services de la Météorologie des 22 régions pour réduire la vulnérabilité, notamment face aux impacts du changement climatique. Et, à partir de la fin de cette année, en partenariat avec l'Unicef, la Corée du Sud va mettre en œuvre un projet de 7 millions USD, intitulé "Better Life For Girls", visant à améliorer la vie des jeunes filles malgaches. Par ailleurs, une entreprise coréenne est déjà présente dans le projet Ambatovy avec un investissement de 2 milliards USD.

Le Président Hery Rajaonarimampianina a vivement remercié la Corée du Sud, et a fait part de la volonté de Madagascar de renforcer toujours davantage les relations d’amitié et de coopération avec Séoul. « C'est dans les moments difficiles que l'on reconnait les vrais amis. Et ces engins et équipements vont aider Madagascar dans les moments difficiles », a déclaré le Chef de l'Etat. Il a également invité les agents de BNGRC à prendre soins de ces nouveaux engins, véhicules et équipements, pour en garantir les bénéfices aux populations de chaque région. 

Par ailleurs, il a réitéré la sensibilisation à l’endroit de tout un chacun face aux défis à relever par rapport aux impacts du changement climatique, une responsabilité qui est aussi partagée au niveau mondial. « On parle de gestion des risques et catastrophes. Il y a les catastrophes naturelles auxquelles nous ne pouvons rien. Mais il y a également des catastrophes engendrées par les pratiques effrénées de destruction de l'environnement. Nous devons renforcer la lutte contre ces pratiques néfastes, en faire une priorité, et l’inscrire dans une culture respectueuse de l’environnement, et des générations futures », a affirmé le Président Hery Rajaonarimampianina.

Le BNGR a réaffirmé sa volonté de relever le défi de la gestion des risques et catastrophes, aux côtés des partenaires, de l’humanitaire, du développement ainsi que de la population. Il s’agit de renforcer la cohésion et la coordination de toute initiative orientée vers un même objectif : « Faire de Madagascar un pays résiliant face aux aléas majeurs pour un développement harmonieux et durable ». La prochaine étape consiste à disséminer ces moyens matériels au niveau de chaque chef-lieu de Région, et d’en assurer l'effectivité de l'utilisation, pour le bien commun et dans le but de renforcer la résilience communautaire. Des formations seront dispensées au profit des opérateurs de ces engins et équipements, ainsi que des renforcements de capacités à tous les échelons pour permettre un usage optimal et à bon escient.

à lire aussi

Bannière et bloc de droite par défaut

La G4rantie 4G d'Orange

Bannière et bloc de droite par défaut