Dinika – Un mécanisme intégré d’appui à la société civile à Madagascar

Dinika – Un mécanisme intégré d’appui à la société civile à Madagascar

Société | 08/09/2017

Ce 8 septembre, une convention de financement a été signée à Antananarivo entre le ministre des Finances et du Budget, Vonintsalama Sehenosoa Andriambololona, et l’Ambassadeur de l’Union Européenne à Madagascar, Antonio Sanchez Benedito.

Cette convention porte sur la mise en œuvre du Mécanisme intégré d’appui à la société civile à Madagascar- Dinika. Ce programme représente une subvention d'un montant total de 33.060.000.000 Ariary (9.500.000 euros) dont la contribution du 11ème Fonds européens au développement (FED) s'élève à 27.840.000.000 Ariary (8.000.000 euros), et il fait l’objet d’un financement conjoint de 5.220.000.000 Ariary (1.500.000 euro) de la part de la coopération allemande à travers la GIZ.

Le nouveau programme est le fruit de l'engagement renouvelé de l’UE dans la cadre du 11ème FED, de soutien à la société civile. A cet effet, le Programme Indicatif National signé entre l’UE et Madagascar précise que la mise œuvre du 11ème FED sera accompagnée, en particulier, par une participation plus importante et plus active de la société civile malagasy au processus de développement du pays.

Le nouveau programme Dinika-2 vise à renforcer les capacités des organisations de la société civile (OSC)  malgache d’un point de vue institutionnel et opérationnel tout en améliorant leurs actions et participation en tant qu’acteurs de gouvernance en faveur de la consolidation de l’Etat de droit, de la culture de la redevabilité, du développement inclusif durable et de l’égalité des sexes. La mise en œuvre de cet appui se fait notamment à travers la poursuite du Fonds Commun multi-bailleurs d'appui à la société civile à Madagascar, qui a été créé fin 2016 par 4 bailleurs : l'UE, l'Allemagne, la France et la Principauté de Monaco et dont la phase pilote a été réalisée dans le cadre du programme Dinika (Dinika 1) d'appui à la société civile 10ème FED-UE. Dans Dinika 2, la gestion du Fonds Commun sera confiée à la GIZ avec l'ambition d'évoluer graduellement vers un mécanisme autonome national.

Dinika-2 se situe donc dans la continuité de Dinika-1 qui vient de se clôturer avec succès et qui a contribué à l'émergence d'un réveil citoyen au sein de la société civile malagasy qui a clairement fait le choix de sortir de la prestation de service pour s'engager comme acteur incontournable de « gouvernance ». Le nouveau programme poursuit la démarche innovante "Dinika" dans l’appui à la société civile à travers un accompagnement spécifique, des formations adaptées, un dispositif de facilitation et enfin des modalités de financements répondant aux attentes des OSC.

A travers ce nouveau programme, l'Union européenne réitère son soutien aux citoyens et à l'Etat malgaches dans la promotion de la bonne gouvernance et du développement inclusif, au niveau local et national, en appuyant une société civile malagasy engagée, capable et dynamique ouvrant en faveur du

à lire aussi

Bannière et bloc de droite par défaut

La G4rantie 4G d'Orange

Bannière et bloc de droite par défaut