Béatrice Atallah répond à l’invitation de John Kerry

Béatrice Atallah répond à l’invitation de John Kerry

Politique | 18/09/2016

La ministre des Affaires étrangères Béatrice Atallah a participé, jeudi et vendredi dernier, à la conférence sur l’océan à Washington. « Notre Océan, notre avenir ». Tel est le thème de ce rendez-vous diplomatique qu’héberge le Gouvernement américain par le truchement de son Département d’Etat qui est parvenu à faire venir dans la capitale fédérale plusieurs Chefs d’Etat ainsi qu’une centaine de Ministres en charge des affaires étrangères et / ou de l’environnement. Le Secrétaire d’Etat américain John F. Kerry a officiellement ouvert la conférence dans la grande salle du Département d’Etat en insistant sur l’importance indiscutable de la protection de l’océan et de la conservation de ses ressources. Lors de son allocution,le Président Barack Obama, venu lui-même réaffirmer son attachement à l’environnement devant ces décideurs politiques, a souligné l’importance de l’enjeu :« l’on ne peut pas réellement protéger notre planète sans protéger notre océan ».
 
33 millions de dollars
 
Dans l’après-midi, le Département d’Etat américain a invité le chef de la diplomatie malagasy à faire une présentation dans la partie « Global Ocean Leadership » aux côtés du Président de la république de Panama, du Président des États fédérés de Micronésie, de la Présidente de la République de Maurice ainsi que des Ministres des Affaires étrangères du Sri-Lanka et des Bahamas.
Quelques temps auparavant, le Président du Global Environment Facility de la Banque Mondiale tout comme le célèbre acteur Leonardo DiCaprio, fondateur d’une fondation qui porte son nom, a annoncé lors de leurs présentations que Madagascar figure parmi la vingtaine de pays bénéficiaires d’un fonds de 33 Millions de dollars. Le Ministre des Affaires étrangères Atallah Béatrice a ainsi rappelé dans sa déclaration les engagements pris par le Président de la République HeryRajaonarimampianina à Sydney, Australie en 2014 : « Pour concrétiser la promesse du Président Rajaonarimampianiana selon laquelle Madagascar va tripler ses aires marines protégées, le Gouvernement s’est engagé à mettre en place un cadre juridique en vue de défendre les droits des communautés locales à gérer leurs propres lieux de pêche » a-t-elle annoncé. Elle a fait état des effortset perspectives de Madagascar dans le cadre de la conservation et de gestion durable des ressources marines et côtières, entre autres la politique nationale pour la gestion intégrée côtière, la stratégie et plans d’actions nationaux pour la biodiversité 2015-2025. Réitérant l’utilité de la promotion de la pêche durable, le Ministre des Affaires étrangères a à cet effet énuméré les projets de ratification de plusieurs arsenaux juridiques internationaux y afférents.
 
ONU et accord de Paris
 
Le Chef de la diplomatie malagasy a profité de sa participation pour donner un avant-goût du programme de la délégation malagasy à la 71ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Elle a fait savoir que Madagascar déposera son instrument de ratification de l’Accord de Paris à New York le 21 septembre prochain. L’ONU organisera un événement de haut niveau dans ce cadre dans la salle de l’AG.

Bannière et bloc de droite par défaut

.

Bannière et bloc de droite par défaut