Air Madagascar traverse des turbulences

Air Madagascar traverse des turbulences

Economie | 17/08/2015

Dans l’attente de la nomination de son Directeur Général , la compagnie Air Madagascar accumule les problèmes. En effet, des dizaines de passagers en partance pour la Réunion et bloqués à Toamasina durant le week-end, à cause de l’annulation de leurs vols, devraient  être acheminés par bus dans la Capitale, dans la soirée du lundi 17 août.

Perturbations et annulations de vols, pannes successives… Air Madagascar est dans la galère. Des dizaines de passagers qui devaient rejoindre l’île de la Réunion ont de nouveau été bloqués à Toamasina, et à Sainte-Marie  le week-end dernier. La compagnie, qui les a pris en charge  a décidé de les amener à Antananarivo, en bus , avec un trajet d'environ six heures. Des passagers en souffrance à Antsiranana devraient également être reroutés vers la Capitale.

D'après le service de la communication d'Air Madagascar,  la compagnie a fait appel à Air Austral pour que 200 passagers puissent s'envoler vers la Réunion mardi 18 août 2015 à bord d'un Boeing 777.

Auprès des passagers, le mécontentement gagne du terrain. Un collectif est monté . Il a l’intention de porter plainte contre Air Madagascar pour les désagréments subis.

Samedi 15 août, une catastrophe a été évitée de justesse à Ivato.  L'un des réacteurs du Boeing 737 d'Air Madagascar a connu un dysfonctionnement, alors que l'avion allait effectuer un vol samedi 15 août 2015. Ce qui a contraint les pilotes à effectuer un arrêt d'urgence. C'est le même appareil qui a dû faire demi-tour jeudi 06 août dernier au cours d'un vol pour la Réunion.

Air Madagascar a beau souligné que le personnel navigant technique ne prendra jamais les risques d’effectuer un vol avec un appareil comportant des défaillances, et que la compagnie prend les mesures nécessaires pour offrir un service de qualité à ses clients. Mais quand les incidents se succèdent, les passagers perdent confiance. Par ailleurs, les annulations de vols, et les chamboulements répétitifs ne font que ternir l’image de la compagnie.

Les déboires d'Air Madagascar semblent ne pas en finir. La compagnie aérienne nationale traverse des turbulences depuis son inscription dans la liste noire de l’Union européenne.

 

ZHN

à lire aussi

Mandam

La G4rantie 4G d'Orange

Bannière et bloc de droite par défaut