9 222 918 électeurs à Madagascar

9 222 918 électeurs à Madagascar

Madagascar | 19/04/2017

Antananarivo 18 avril 2017 - La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) – selon la disposition de l’article 30 du Code Electoral- a procédé à l’arrêtage définitif de la Révision Annuelle de la Liste Electorale (RALE) 2016-2017 le samedi 15 avril dernier. Par rapport à la RALE 2015-2016 qui a enregistré 8 673 485 à la clôture définitive, le nombre d’électeurs inscrits sur la liste électorale est désormais de 9 222 918 après l’arrêtage définitif précité, ce qui équivaut à une augmentation de 6,33%, soit trois fois plus que le taux enregistré pendant la RALE précédente.

L’inscription sur la liste électorale s’étant déroulée du 1er décembre 2016 au 31 janvier 2017 (cf. art. 26 du Code Electoral), 675 334 nouveaux électeurs sont inscrits sur la liste électorale. Des résultats satisfaisants qui font suite aux efforts conjugués fournis par la CENI, ses démembrements ainsi que par les parties prenantes aux élections, notamment les chefs Fokontany, les démembrements du Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, les médias nationaux et locaux. La campagne de sensibilisation effectuée lors de l’ouverture officielle de la RALE 2016-2017 à Tuléar, les différents encadrements entrepris par la CENI au niveau des Commissions Electorales de District (CED) ont aussi contribué à ce bon résultat.

Parmi les 119 Districts de la Grande île, le District d’Ihosy a connu un taux d’augmentation conséquent de 17,96%, soit 100 869 électeurs (2017) contre 85 510 électeurs inscrits en 2016. Un palmarès suivi de près par le District d’Ambovombe avec 16,78%. Les Districts ayant obtenu les meilleurs taux d’augmentation recevront de la part de la CENI des attestations de reconnaissance.

L’objectif de la CENI d’atteindre les 10 millions d’électeurs inscrits sur la liste électorale jusqu’en 2018 reste cependant un vif challenge. Elle prévoit ainsi de mobiliser tous les efforts possibles afin de garantir des élections inclusives, dont la liste électorale s’avère être le premier pilier.

Dans la même foulée, en vue de la réalisation de sa vision « Gouvernance Electorale crédible et démocratique », la CENI a accueilli ce mardi 18 avril la première réunion de la « Commission consultative de réflexion et de proposition sur l’encadrement juridique du processus électoral malagasy » qui a été mise en place suivant le décret n°2017-200 du 28 mars 2017.

(Source : CENI)

à lire aussi

Bannière et bloc de droite par défaut

.

Bannière et bloc de droite par défaut